Des conditions générales de vente par un avocat

Je m'informe

Je télécharge un modèle
Je consulte un avocat

Faux-avis: Quels risques l'e-commerçant encourt-il ?

Mis à jour le 11 Juin 2018
les faux avis

Que ce soit des grands groupes ou des plus petites enseignes, le recours aux faux avis est devenu une pratique plus que répandue. Le directeur marketing du groupe Accor a même été remercié en Juin 2013 après avoir publié des commentaires sur TripAdvisor ayant pour but de dénigrer la concurrence. Mais finalement qu’est-ce que les faux avis ? Quels sont les enjeux des faux avis ? Pourquoi en rédiger ? Quel risque juridique prend le responsable du faux avis ?

Faux avis : définition

Explications sur les faux - avis

Le système du e-commerce étant basé sur en grande partie sur la confiance et la satisfaction des clients, de nombreux sites ont donné à leurs utilisateurs la possibilité de donner leur avis afin de certifier leur contentement ou au contraire leur déception. Au-delà des simples commentaires, ce sont même sur de nombreux sites des systèmes de notifications qui ont été mis en place.

D’après une étude américaine de l’université de Berkeley, la notation d’un restaurant (sur différents comparateurs) a une très forte influence sur son chiffre d’affaires. Le fait de gagner la moitié d'une étoile (les restaurants ou services en général étant noté sur 5 étoiles) peut augmenter de 30% à 50 % le nombre de réservations. 

Les faux-avis consistent donc à trafiquer ces systèmes de notation afin de tromper le consommateur en se faisant passer pour un client et en donnant son avis sur différents sites.

Quel est l’intérêt pour les e-commercants de rédiger de faux avis ?

La confiance ayant pris une place tellement importante dans l’acte d’achat, certains e-commerçants se sont laissé tenter par la rédaction de faux-avis. L’objectif étant de donnée une meilleur image à leur commerce que la "normale", afin d’augmenter le nombre de ventes. 

Les différents types de faux-avis 

Tout d’abord, il y a le fait de donner des avis positif sur son service et de mettre de très bonnes notations afin de tromper le consommateur sur l’avis général que se sont fait les clients. D’un point de vue juridique, c’est de la publicité mensongère et cela serait qualifié de pratiques commerciales trompeuses.

Une autre pratique est de dénigrer le service d’un de ses concurrents afin de faire ressortir le sien comme meilleur et capter une plus grande part de marché. Cette pratique s’apparenterait plus à de la diffamation.

À noter, que l’utilisation de faux profils est souvent associer à cette pratique.

Les sanctions encourues en cas de rédaction de faux avis

Les sanctions encourues par la pratique des faux avis sont lourdes. Ces pratiques commerciales trompeuses sont passibles d'un emprisonnement de deux ans au plus et d'une amende de 37 500 euros au plus, cette amende pouvant être portée à 50 % des dépenses de la publicité ou de la pratique constituant le délit.

Conclusion

Même s’il est tentant d’utiliser les faux avis afin d’améliorer l’image de marque de son entreprise, restez très vigilant avec cette pratique illégale car les sanctions sont très lourdes. 


Et vous, que pensez-vous de l'utilisation des faux avis ? 

Catégorie: 
Ajouter un commentaire